FANTAZIO & THEO CECCALDI « PEPLUM »

Présentation

Fantazio voix, contrebasse, composition

Théo Ceccaldi violon, composition, arrangements

Antonin-Tri Hoang clarinette basse, saxophones, claviers

Roberto Negro piano, piano préparé, claviers

Valentin Ceccaldi violoncelle

Benjamin Flament percussions, métaux, électronique

« La matière ? Dix mélodies personnelles, intimes, qui tournaient depuis longtemps dans la tête et le corps de Fantazio. Des thèmes simples qu’il aime, une ritournelle à la Kurt Weill, une berceuse genre Jiminy Cricket, une ballade crooner rockabilly, une chanson à la Nancy Sinatra période Lee Hazlewood, la bande son impaginaire d’un péplum de Kurosawa… »

A l’origine, « Péplum » était une idée à l’ancienne, simple et pure : jouer ensemble. La résidence de Théo Ceccaldi à la Dynamo de Banlieues Bleues a fait le reste. Et Théo a habillé Fantaz’ avec l’aide de la nouvelle garde du jazz hexagonal : le saxophoniste Antonin-Tri Hoang avec lequel Fantazio avait déjà joué à Banlieues Bleues ou à la Villa Médicis, le violoncelliste Valentin Ceccaldi et le pianiste Roberto Negro, complices de Théo Ceccaldi dans le Tricollectif, sans oublier le vibraphoniste-manieur de métaux de l’Alphabet de Sylvain Rifflet ou du Magnetic Ensemble, Benjamin Flament. Ensemble, ils empruntent un toboggan de folklore imaginaire, un grand huit de ritournelles, un train-fantôme-opérette, bref, toute une fête foraine onirique.

=> Plus d'informations : Site internet de l'artiste.

La Vidéo


D'Autres Artistes