Suzanne Leo

Présentation

« Pas besoin d’avoir un ami pour aller rire/moi j’ai la musique/oui je sais vous allez rire/mais c’est avec elle que je vis », sont les premières paroles de chanson écrite par celle qui ne s’appelait pas encore Suzanne Leo. Mais déjà Suzanne, prénom donné par des parents qui écoutaient Leo(nard) Cohen, comme il va de soi.

Le ton est donné, sa vie sera musique avec des paroles dedans. Le piano familial devient l’ouverture au monde, Chopin son copain d’études, pendant que Pink Floyd passe en boucle dans la maison de Toulouse.

Les chansons de Suzanne Leo pourraient tendre vers la mélancolie joyeuse, mais son interprétation en fait tout simplement des pièces de vie. Avec ses mélodies et ses mots « qui collent au cœur et au corps », elle s’installe de suite sans peur et avec un culot de timide aux côtés de grands anciens : « Souvent j’imagine que Boris Vian et Serge Gainsbourg sont accoudés à mon piano » lâche-t-elle dans un sourire franc.

Essai transformé. En 2012 Suzanne remporte – présidé par Magyd Cherfi – le prix d’écriture Claude Nougaro catégorie chanson 15-18 ans. Porté par son titre « Un sourire à caries ». C’est alors le temps du départ à Paris pour suivre les cours de l’American School, le jazz s’immisce alors dans son piano…

=> Plus d'informations : Site internet de l'artiste.

La Vidéo


D'Autres Artistes