Mathieu Barbances

Détours De Chant présente

La contrebasse est-elle le meilleur moyen de contrer les bassesses du monde, le plus bel instrument pour se mettre debout et chanter la dignité des petits ? «Triple oui ! », répond Mathieu Barbances. Ce fils de coco, fin observateur de ce monde qui ne tourne pas très rond, a pris au pied de la lettre Léon Tolstoï : «Si tu veux parler de l’universel, parle de ton village». Plongeant dans ses joies et ses indignations quotidiennes, il restaure notre humanité dans ses détails dérisoires et ses bouffées d’espoir, le tout sur des notes de jazz.

Avec Hélène Piris au violoncelle pour les trois premiers soirs (mardi 2, mercredi 3 et jeudi 4)


Au Programme