Nicolas Jules

Détours De Chant présente

Nicolas Jules : chant, guitare
Roland Bourbon : batterie, percussions

Frédéric Jouhannet : violons

Titulaire de la chaire de poésie interstellaire de l’Université de l’Ailleurs Incommensurable, Nicolas Jules prend plaisir à se confronter aux simples mortels pour déposer ses mots sur un tapis de rock mâtiné d’un peu tout. Il est encouragé dans cette voie par l’inénarrable Roland Bourbon, général cinq étoiles de la batterie étrange et par Frédéric Jouhannet, otage consentant. Concert merveilleux.


Au Programme

Présentation

Nicolas Jules (chant, guitare)
Roland Bourbon (batterie, percussions)

Frédéric Jouhannet (violons)

Certain que ce spectacle ne ressemble à aucun autre. Poésie giflante et rock caressant. Roland Bourbon fouette ses tambours sauvages depuis plus de quinze ans au côté de son ami, autant dire qu’il a l’habitude de s’aventurer sur des chemins buissonniers. Frédéric Jouhannet, nouveau venu, fait danser deux violons des pays martiens de l’est avec une jovialité rare. Quant à Nicolas Jules, l’air de rien, toujours l’air de rien depuis plus de vint cinq ans, tu vas te rendre compte en trouvant ça impensable que ses chansons parlent de toi.

« Il ne cède rien ni à la mode ni à la facilité » Valérie Lehoux / TELERAMA
« Il est vivant et drôle, sait mettre en scène des émotions simples, sans tomber dans le pathos; et surtout, phénomène rare, Nicolas Jules ne ressemble à personne » Mourad Guichard / LIBERATION
« Un personnage très poétique mais pas d’une poésie facile » Hélène Hazéra / FRANCE CULTURE « Un spectacle où l’on rit beaucoup (…) et où résonne parfois une autre voix, plus profonde, plus nostalgique, plus sombre » Gilles Médioni / L’EXPRESS
« Un artiste inhabituel, original et poétique » FRANCOFANS
« Ne vous fiez donc pas aux apparences : si on rit dans les spectacles de Nicolas Jules, c’est d’abord de plaisir. Le plaisir d’avoir rencontré un artiste précieux, hors des tendances et des mode » Olivier Flandin / CUTUREBOX – FRANCE TELEVISION
« Lorgnant davantage sur le blues crasseux que sur la joliesse polie d’une chanson française aseptisée (…) Nicolas Jules se soucie des étiquettes comme d’une guigne et évolue depuis ses débuts avec patience et discrétion » Catherine Thieron / LA MÉDIATHÈQUE DE BELGIQUE
« Des textes tout fins et ciselés sur des musiques qui flirtent avec le blues et les sonorités americana » Marie- Christine Blais / LA PRESSE (MONTRÉAL)

=> Plus d'informations : Site internet de l'artiste.

La Vidéo